8:00 - 20:00

Disponible du lundi au vendredi

+33 1 85 73 56 66

Contactez-nous

Rechercher

Lever des fonds auprès de « Friends & Family » 

Alto Avocats > Presse  > Lever des fonds auprès de « Friends & Family » 

Lever des fonds auprès de « Friends & Family » 

« Celui qui perd de l’argent perd beaucoup, celui qui perd un ami perd beaucoup plus » : Eleanor ROOSEVELT, Première Dame américaine.

Le cas de ce mois-ci le confirme : solliciter les amis et la famille en attendant des investissements plus conséquents ne doit pas dispenser de la rigueur juridique élémentaire.

En l’espèce, une société proposait une marketplace dans le domaine maritime. Elle fait appel pour son premier tour de table à des Business Angels « friends and family », influents et dotés d’un bon réseau dans le secteur maritime.

Les fondateurs souhaitaient se passer d’une charpente juridique solide et d’un Business Plan en bonne et due forme. Nous l’avons fortement déconseillé pour éviter que les investisseurs ultérieurs n’y voient un aspect « business depuis son garage ». Même pour des amis ou de la famille le besoin de financement et les sommes levées ne doivent pas sortir du chapeau.

A contrario, une certaine souplesse peut être recherchée pour ces opérations « amicales ». On pourra ainsi demander d’éviter des clauses qui dans d’autres configurations permettent de minimiser les risques des investisseurs (clauses de type Ratchet ou les clauses de priorité).

De même, demandez à vos amis d’être indulgents avec votre capital social, votre trésor. Il vous faut en garder un maximum pour les investisseurs potentiels qui viendraient plus tard. Insistez alors sur la valorisation potentielle de l’entreprise et tentez de convaincre ce premier cercle d’accepter une faible dilution : l’objectif est d’aider les fondateurs, pas de négocier un investissement ultra-rentable.

C’est aussi pour cela qu’on appelle ce type d’investissements de la Love Money.

No Comments

Leave a Comment

Top